LUNE JAUNE

ou LA BALLADE DE LEILA ET LEE –  David GREIG

Traduction de Dominique Hollier

Deux adolescents, presque adultes, Lee, le faux dur qui vient de commettre un acte irréparable, et Leila, la fille sage qui rêve de faire éclater son carcan, s’inventent, se racontent une trajectoire à la Bonnie and Clyde.

 

Leur fuite en avant les mènera vers le nord, loin de tout, sur la trace du père de Lee.

Une histoire d’aujourd’hui belle et âpre, une pièce sur le passage à l’âge adulte, sur la peur et la force nécessaire pour affirmer un début de trajet, sur la quête du père, sur le temps, celui à venir et celui écoulé.

 

Une pièce qui parle de désir, désir de vie et d’absolu. De comment le régénérer et continuer à avancer. De sensualité et de la naissance du désir sexuel.

De l’appréhension d’une première fois. Des tremblements et de la palpitation. De la fureur et de la fragilité.  

 

C’est une pièce lumineuse, une ode à la vie, à la renaissance, à la traversée, au franchissement. 

De David Greig traduction Dominique Hollier
Mise en scène : Olivier Barrère
Mise en jeu : Aurélie Pitrat
Avec : Marion Bajot, Thibault Pasquier, Cédric Marchal 
Musique : Nico Morcillo
Costume : Coline Galeazzi
Scénographie et création Lumière : Erick Priano